Facebook    Gilles Parent    Nico    Jeff    Dan Pou   Podcasts    studio@fm93.com Nous joindre par téléphone  
LIENS PRÉCÉDENTS

10 mai 2012

 - ARCHIVE


 

Fumigènes dans le metro : les suspects du SPVM

Après Thor, voici Thor-Binouche

Elle présente son CV en mode '''Bref''

Kate Middleton dévoile ses jambes

Lady Gaga sera en vedette dans le prochain épisode des Simpsons

La torche olympique a été illuminée à Olympia, en Grèce

Court-métrage : La belle blonde du bar

La plus récente couverture du magazine Time fait jaser

Une planche à roulettes, version Segway (j'en veux une!)

 


2 commentaires

10 mai 2012 à 23h 22 : F. Michaud
Il est tard, je sais, mais voici tout ce que m'inspire les divers propos tenus par Gilles aujourd'hui au sujet de la crise actuelle, propos que je partage entièrement... Et je me permets d'ajouter imblement ce qui suit... On a peur des mots, maintenant au Québec, ou bien quoi...? Du TERRORISME, et rien d'autre : voilà où ça en est rendu. Eh oui!, bonnes gens. Notre pauvre jeunesse en est à pratiquer le "T-E-R-R-O-R-I-S-M-E". Imaginez simplement la TERREUR qu'à pu ressentir cette pauvre personne qui prend paisiblement le métro tous les jours et qui, ce matin, a vu de la fumée apparaître tout autour d'elle et qui, au lieu de garder son calme et se dire "Ah! encore une blague des étudiants de la Classe ou toute autre association d'étudiants qui ne n'est pas en classe", se remémore plutôt des titres d'articles de presse pas si lointains tels que "Incendie accidentel dans le métro de Paris; 35 personnes intoxiquées gravement" ou bien pire "Attentat dans le métro de Tokyo; au moins 5000 personnes intoxiquées ou infectées..." ou même encore pire "Attentat dans le métro de Londres; des morts; on suspecte Al-Qaïda..." Imaginez ce qu'a ressenti cette personne à ce moment là; ça s'appelle de la TERREUR, rien d'autre, et ça, c'est provoqué par le TERRORISME, initié par des TERRORISTES... J'exagère, direz-vous? S'il y avait eu un peu plus de gens comme cette pauvre personne ce matin, dans l'une ou l'autre des trois stations visées, on déplorerait peut-être des décès de gens affreusement piétinées par un mouvement de panique généralisée de cette foule engouffrée dans le métro à cette heure de pointe... On parlerait alors sans doute, et cela dans tous les médias du monde entier, de révoltant "TERRORISME ÉTUDIANT" au Québec. On entendrait peut-être même des gens en appeler aux mesures de guerre... Bravo!, jeunesse québécoise, notre brave relève pour l'avenir... Vous vous amusez à jouer avec le feu... Qui donc a dit un jour qu'y a pas de fumée sans feu...? En tout cas, y'a sans doute des personnes effrayées qui croyaient ça, ce matin dans le métro.. L'étape suivante, c'est quoi?: des "sling shots" avec billes de métal (une arme mortelle) pour vos manifs? Des armes prohibées? Des bombes dans les "boîtes à malle"? (Oups! Ça me rappelle vaguement quelque chose, ça...!) À quelle âge, atteint-on la maturité, donc...? J'ai oublié depuis le temps, mais faut croire que c'est un peu tardivement de nos jours... Psst! Un truc facile, les jeunes: Vous voulez un réel effet sur l'opinion publique et un appui de la population en général pour votre cause, au lieu de vous la mettre à dos par de la désobéissance civile et des gestes de plus en plus extrêmes? Une population de votre bord, c'est l'électorat de votre bord et possiblement contre le gouvernement... C'est comme ça, en politique. Et c'est bien ça qui pourrait "téléguider" le gouvernement dans ses actions, question de se maintenir au pouvoir... Vous devez la jouer "politique", votre "game". À moins que vous vouliez renverser le gouvernement... mais ça s'appelle une révolution et c'est seulement à ce moment qu'on est légitime de recourir à la violence et la désobéissance civile. Mais, ne vous dites-vous pas en faveur de la démocratie...? Eh bien ça, ça marche via la politique et des élections libres; pas par la violence et l'intimidation... En passant, une p'tite vite: en démocratie, un vote libre sur une entente de principe implique un dépouillement des votes à la fin, lorsque tout le monde a voté. Pas des résultats dès le premier jour, qui influencent le vote du second jour, puis sur le troisième jour, etc... Même les syndicats les plus contestés, respectent ce mode de scrutin. Si c'est là votre "démocratie directe", on va se coucher de bonne heure le soir des élections si jamais vous allez en politique et changez les règles à "votre" façon...) Anyway... Le truc dont je parlais est pourtant fort simple : lors de votre prochaine manif "pacifiste", à la seconde même où, provoquée par des "casseurs", la "marde pognera", sonnez le clairon (ou tout autre signal sonore puissant de ralliement) et retraitez TOUS en bloc... Abandonnez ces casseurs aux policiers; si certains s'enfuient avec vous, livrez-les...; si certains réussissent à s'échapper, dénoncez-les... Dans vos organisations, sévissez contre les extrémistes de votre groupe (des fois qu'y en aurait, on sait jamais...) et faites clairement un virage "tolérance zéro" à toute forme de violence envers les personnes ET AUSSI envers les biens d'autrui et clamez-le haut et fort! Mais surtout "démontrez-le par vos actions". On vous "respectera"m pour ça. N'avez-vous jamais vu la photo de cette jeune fille, (je ne sais plus quand et je ne sais plus où dans le monde), que l'on voyait insérer gentiment une fleur dans le canon de l'arme d'un militaire ou d'un policier? Vous n'avez pas idée de l'impact médiatique et donc (surtout) POLITIQUE, de ce geste... Annoncez une manifestation PACIFISTE et prenez véritablement TOUS les moyens à votre disposition pour que ce soit ce qui se passe réellement. Et récidivez... Et récidivez encore et encore... Imaginez un instant la photo de policiers vous "affrontant", mains nues, en chemise, tout souriant parce qu'ils n'y comprennent plus rien... Elle vaudrait plus, d'un poids médiatique et politique, que l'ensemble de tous vos gestes de violence réunis. Et c'est sans doute cela qu'on verrait à la une de l'Actualité de ce mois-ci, plutôt que la photo de ce mois-ci (le plus médiatisé de vos représentants, bras levé et l'air menaçant), qui ne peut que vous nuire (toujours politiquement, s'entend...). Vous ne voyez donc pas que votre violence fait le jeu du gouvernement et détourne l'attention sur tout ce qui lui est reprochable; sa fermeté à votre égard n'a d'égal que le nombre de votes favorables qu'il obtiendra aux prochaines élections, et cela grâce à vous. Croyez-vous vraiment que M. Charest, triomphant le soir des élections, avec le même humour "cinglant, provoquant et déplacé" qu'on lui connaît (ré: y'a pas si longtemps au Centre des Congrès) se gênera pour vous "remercier gentiment" de lui avoir servi sur un plateau son dernier (j'espère bien...) mandat de sa carrière...? Et pourquoi pas dans un gouvernement majoritaire tant qu'à y être, si vous continuez de jouer son jeu comme vous êtes parti? Le pire, et c'est tellement pathétique, c'est que le public électeur, totalement à bout de nerfs et ayant tellement de mépris à votre égard pour vos gestes de violence, de désobéissance civile et de provocation, "RIRA DE BON COEUR" de cette bonne blague que fait LEUR bon premier Premier-Ministre qui aura si "courageusement" tenu tête à ces s't... d'étudiants qui foutaient la merde partout... Hip Hip Hip Hourra! m'sieux Charest. Anyway, vous aurez toujours un autre 4 ans (et +) pour y penser... Ah mais non voyons...!, c'est pourtant vrai : vous serez alors casés, vous aurez des jobs et ne pourrez que regretter le fait d'avoir obtenu cet "achievement" une session plus tard que prévu... Bah!, après tout: vous finirez juste de payer votre prêt étudiant six mois plus tard, évidemment avec pleine hausse des droits de scolarité et tous les frais afférents imaginables, car c'est tout ce que vous vous aurez mérité... Espérons seulement que les suivants, eux, auront tiré une leçon de votre stratégie perdante... En passant, en tant que "BB boomer qui s'assume pleinement", et qui vient de cette foutue génération qui avait paraît-il "tout pour elle" et qui l'a eu si "facile", notamment pour les frais de scolarité, je vous apprendrai peut-être qu'à "notre" époque, on payait 25% de la facture totale des coûts de l'enseignement et qu'à "votre" époque, vous n'en assumez présentement qu'un pauvre 13% (*); dire que le gros méchant gouvernement tente de vous en faire payer jusqu'à un révoltant 17%, d'ici à 7 ans. Une chance que ma génération d'étudiants était, elle, "vraiment" pacifiste; dans l'fond, on aurait p't'être dû se révolter... (*) Ça s'appelle l'effet de l'inflation... Si les frais sont gelés, ils "baissent" d'eux-mêmes car tout le reste augmente. C'est sans doute ce qui explique qu'en général les étudiants en finance et administration sont POUR la hausse des droits de scolarité; ils savent compter, et calculent sans doute que, tous comptes faits, ils s'en tirent bien à seulement 17% de la facture... _______________ F.Michaud Un BB Boomer de 60 ans, récemment retraité, qui s'assume pleinement... Québec, Qc

10 mai 2012 à 15h 09 : Serge Gagnon
Bonjour M. Parent ,voici un E-Mail que je viens de recevoir . Je ne peux pas garantir que tout cela soit vrai mais c?est quand même intéressant à lire. Surtout si vous êtes tannés d?entendre parler de la grève étudiante qui utilise le prétexte de la hausse des frais de scolarité. C?est de plus en plus évident qu?il y a un agenda politique derrière tout ça et que la hausse des frais de scolarité n?est qu?un prétexte! ASSÉ, CLASSE, QUÉBEC SOLIDAIRE, MÊME COMBAT ! Nous n'avons plus le choix, vous méritez d'être informés. Saviez-vous que Gabriel Nadeau-Dubois est Administrateur de l'ASSÉ et est enregistré au Registre des Entreprises du Québec ! Saviez-vous que L'ASSÉ est devenue la CLASSE pour feinter une plus grande démocratie Directe (NEQ 1160225240) Saviez-vous qu'un Administrateur, c'est plus qu'un leader, c'est un individu qui a le pouvoir de décision... L'ASSÉ - Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante - est un organisme fondé en 2001 fondé par des groupes de gauche qui tisse des liens étroits avec l'extrême-gauche à tendance anarcho-communiste, notamment avec l'Union Communiste Libertaire et d'autres groupes tout aussi radicaux. La CLASSE - Coalition pour une Solidarité Syndicale Étudiante - coalition temporaire créée autour de l?ASSÉ afin de lutter contre la hausse des frais de scolarité et de coordonner la grève générale illimitée qui aura lieu durant l?hiver 2012. Sans grande surprise, on apprend que Gabriel Nadeau-Dubois est administrateur et secrétaire de l'ASSÉ ayant pour domicile à l'adresse 7740, rue St-dominique à Montréal - selon le Registre des Entreprises du Québec - en plus d'être le porte-parole officiel de la CLASSE. En faisant une recherche inversée sur le site de canada411.ca, on apprend que cette adresse est inscrite au nom d'un certain Arnaud Theurillat-Cloutier. Arnaud Theurillat-Cloutier est étudiant a l'Université de Montréal, membre du Comité du Journal de l'ASSÉ et porte parole de l'Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ). Lors de la manifestation du Mouvement Citoyen du 24 septembre 2011, Arnaud Theurillat-Cloutier fait un discours à la foule et s'en prend non seulement à la hausse des frais de scolarité mais au système économique québécois tout entier. Arnaud Theurillat-Cloutier a également manifesté en novembre dernier contre la hausse des frais de scolarité. Interviewé par le journal LaPresse, il déclare : «Après les indignés d'Europe, l'occupation de Wall Street et le Printemps arabe, osons croire que le mouvement étudiant sera l'étincelle du printemps québécois». Il est tout aussi intéressant d'apprendre que la conseillère d'Amir Khadir dans le circonscription de Mercier s'appelle Fanny Theurillat-Cloutier. Peut-être seriez-vous intéressé d'apprendre également que Fanny Theurillat-Cloutier compte dans ses amis Facebook rien de moins que Gabriel Nadeau-Dubois lui-même et en personne, sans oublier l'Union Communiste Libertaire (UCL), dont les liens avec l'ASSÉ ne sont plus à démontrer. Fanny Theurillat-Cloutier, la soeur d'Arnaud Theurillat-Cloutier? En plus de son implication dans Québec Solidaire, Fanny Theurillat-Cloutier enseigne en sociologie au Cégep Marie-Victorin et a donné une conférence sur la gratuité scolaire au niveau post-secondaire. Peut-être seriez-vous intéressé d'apprendre également que Fanny Theurillat-Cloutier compte dans ses amis Facebook rien de moins que Gabriel Nadeau-Dubois lui-même et en personne, sans oublier l'Union Communiste Libertaire (UCL), dont les liens avec l'ASSÉ ne sont plus à démontrer. Il devient alors fort intéressant d'apprendre, une fois de plus, qu'une proche conseillière de Québec Solidaire soit aussi proche d'un groupe d'extrême-gauche tel que l'UCL... Pour consulter la page facebook de l'UCL. Jusqu'en 2008, l'UCL portait le nom de « North East Federation of Anarcho-Communists » mieux connu sous l'acronyme de NEFAC avec des succursales dans les principales villes universitaires du Québec. Bref des anarcho-communistes dont le but ultime est de faire la révolution communiste dans l'anarchisme. Wow, tout un programme !? Dans un article intitulé - 22 mars : Les anarchistes ont fait bloc et la lutte n?est pas prête de s?éteindre! - qui faisait suite à la grande manifestation étudiante du 22 mars, l'UCL se vante d'avoir pris le contrôle du mouvement de contestation étudiant par le biais de la CLASSE tout en ridiculisant la FEUQ et FECQ. « Le rapport de force établi par le mouvement étudiant a été très largement mené par le travail de la CLASSE, alors que la FEUQ et la FECQ en étaient encore à déposer des mémoires et des pétitions dans les dernières semaines et appellent toujours à des manifestations symboliques sans conséquences pour le gouvernement. » Pour conclure maintenant, le frère de la conseillière d'Amir Khadir travaille à la permanence de Québec Solidaire habite avec Gabriel Nadeau-Dubois. Alors que la CLASSE dénonçait un groupe d'étudiants opposé à la grève d'être des proches du Parti Libéral, il devient alors intéressant d'apprendre que la CLASSE a des liens très serrés avec Québec Solidaire. Fait troublant, c'est de constater que le journal La Presse donne autant d'importance à ce petit réseau organisé d'anarcho-communistes d'UCL-NEFAC-ASSÉ-CLASSE dont les affiliations nous ramène directement à Québec Solidaire. Il est grand temps que la population sache à quoi s'en tenir avec ces anarcho-communistes de la CLASSE du Nord-Est...


Ecrire un commentaire